Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

H&M : Renforcer son programme de fidélité grâce à la musique

Dans une volonté de donner plus de visibilité à son programme de fidélité, H&M UK lance un partenariat afin de supporter les artistes émergents. Via l'application H&M , les acheteurs de la marque peuvent profiter de leur inscription au programme pour tenter d'accéder à des prix réduits évidemment, mais également à des récompenses et à des…

Read more

Post Malone sort une collection de vêtements avec Bud Light

A l'aube d'un nouvel album qui devrait voir le jour en septembre prochain, Post Malone signe un nouveau partenariat avec la marque de bière Bud Light. La marque a effectivement annoncé l'ouverture d'un pop up store à New York pour le 4 août dernier avant de confirmer la possibilité d'acheter les différentes créations directement en ligne.…

Read more

AxiomThemes © 2022. All Rights Reserved.

Le manque d'originalité dans les paroles de chansons est malheureusement un mal universel. Au Brésil, l'apologie de la violence faites aux femmes se retrouve dans un grand nombre de chansons. Pour la dénoncer, l'agence FCB & le journal Estadao ont réalisé ensemble la campagne "Songs of Violence" autour de l'application Shazam.  
Le choix de dénoncer ce fléau par le biais de Shazam est excellent puisqu'à chaque fois qu'une personne souhaite identifier une chanson contenant des phrases faisant l'apologie de la violence vis à vis des femmes, une bannière apparaît. En effet, à chaque recherche, Shazam va analyser les paroles et si un texte condamnable est trouvé, l'utilisateur entendra le témoignage d'une femme qui a pu subir ces violences. La personne qui à l'origine souhaitait très certainement chanter les paroles de la chanson, est prise par surprise et devrait, espérons le, mesurer toute la conséquence d'une telle parole.