Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Enigma Thrillers – Le podcast immersif de Nissan

La marque automobile Nissan a collaboré avec le média VICE dans la production d'une série d'épisodes de podcast intitulée "Enigma Thrillers".  "A Londres, la fille d'un puissant magnat de la technologie a été enlevée. A l'autre bout de l'Europe, une effraction a eu lieu dans un musée de Berlin. Qu'est-ce que ces deux évènements ont à…

Read more

Bilan 2020 : Comment le secteur automobile a capitalisé sur la musique ?

Difficile de faire le bilan d'une année qui ne manquera à personne. L'année 2020 a profondément marqué ces deux secteurs que sont ceux de la Musique et de l'Automobile et rare sont les exemples qui montrent comment l'un s'est appuyé sur l'autre pour se promouvoir. Cependant, certaines tendances ont pu se confirmer voire émerger face…

Read more

Nissan sort un album de berceuses au son de sa LEAF

Il est encore difficile pour moi de ne pas évoquer l'énorme enjeu en 2020 des constructeurs automobiles à promouvoir l'électrique et à intensifier leurs ventes de véhicules électrifiés. Et outre les arguments pragmatiques énoncés par chacun d'entre eux dans diverses prises de parole (l'autonomie, la recharge, le coût d'entretien...), les marques automobiles cherchent également des…

Read more

AxiomThemes © 2022. All Rights Reserved.

Le manque d'originalité dans les paroles de chansons est malheureusement un mal universel. Au Brésil, l'apologie de la violence faites aux femmes se retrouve dans un grand nombre de chansons. Pour la dénoncer, l'agence FCB & le journal Estadao ont réalisé ensemble la campagne "Songs of Violence" autour de l'application Shazam.  
Le choix de dénoncer ce fléau par le biais de Shazam est excellent puisqu'à chaque fois qu'une personne souhaite identifier une chanson contenant des phrases faisant l'apologie de la violence vis à vis des femmes, une bannière apparaît. En effet, à chaque recherche, Shazam va analyser les paroles et si un texte condamnable est trouvé, l'utilisateur entendra le témoignage d'une femme qui a pu subir ces violences. La personne qui à l'origine souhaitait très certainement chanter les paroles de la chanson, est prise par surprise et devrait, espérons le, mesurer toute la conséquence d'une telle parole.