Skip to content Skip to footer

“Another One Drives a Duster” : La reprise de Queen par la marque Dacia

“Another One Drives a Duster” : La reprise de Queen par la marque Dacia

4 Comments

  • bykowski
    Posted 24 février 2016 at 20 h 32 min

    honte a publicis et au propriétaire des droits d’auteur ..freddy mercury n’ aurait jamais accepté qu’on détourner sa chanson dans un triste but lucratif exploitant par Renault la misère salariale de pays à bas coût….snif

  • Post Author
    Flavien
    Posted 24 février 2016 at 21 h 05 min

    La chanson n’est pas utilisée pour pouvoir vendre plus de voitures Dacia. Elle représente toute l’inspiration que peut insuffler Freddy Mercury et son esprit rock’n roll. Sortir des limites, casser les codes. C’est cet esprit qu’a voulu mettre en valeur Publicis et Dacia. Et puis l’art n’est pas d’arriver avec des idées neuves mais d’interpréter ces idées qui nous entourent depuis toujours. 🙂

  • Mitch
    Posted 7 mars 2017 at 14 h 19 min

    Je suis d’accord avec Bykowski, en plus ça ruine la chanson de Freddie (pas Freddy)

  • Trackback: [Podcast #9] Comment répondre aux exigences musique et son d'un grand groupe comme Publicis?

Leave a comment

0/5

AxiomThemes © 2022. All Rights Reserved.

Le manque d'originalité dans les paroles de chansons est malheureusement un mal universel. Au Brésil, l'apologie de la violence faites aux femmes se retrouve dans un grand nombre de chansons. Pour la dénoncer, l'agence FCB & le journal Estadao ont réalisé ensemble la campagne "Songs of Violence" autour de l'application Shazam.  
Le choix de dénoncer ce fléau par le biais de Shazam est excellent puisqu'à chaque fois qu'une personne souhaite identifier une chanson contenant des phrases faisant l'apologie de la violence vis à vis des femmes, une bannière apparaît. En effet, à chaque recherche, Shazam va analyser les paroles et si un texte condamnable est trouvé, l'utilisateur entendra le témoignage d'une femme qui a pu subir ces violences. La personne qui à l'origine souhaitait très certainement chanter les paroles de la chanson, est prise par surprise et devrait, espérons le, mesurer toute la conséquence d'une telle parole.