Qui est FN Meka ? Le rappeur cyborg qui drague les marques

Parlerons nous dans 10 ans du monde avant covid ? A l’heure des expériences lives 100% immersives, des NFTs ou des nouveaux influenceurs virtuels, il semble que 2020 ait joué un rôle de pivot dans l’accélération d’un monde tourné vers le virtuel.

FN Meka est un robot rappeur boosté à l’Intelligence Artificiel, à l’apparence d’un cyborg aux yeux et aux cheveux verts, une main gauche en or et beaucoup de tatouages. Proclamé influenceur digital, FN Meka se présente avec une personnalité bien trempée, motivé par l’argent et le succès, convaincu qu’il y aura une guerre civile entre robot et humain, se battant ainsi contre la discrimination envers les êtres robotisés.

Une communauté grandissante

Si sa présentation peut faire sourire, son influence sur les réseaux sociaux et la popularité de ses quelques titres sont là pour nous interpeller.

Le dernier titre de l’artiste 100% virtuel nommé Speed Demon publié il y a quelques semaines enregistrent 227k écoutes sur Soundcloud. 41k vues ont été pour le moment enregistrés sur Youtube pour un clip laissant uniquement appraître une manette PS5 au nom de l’artiste. Et c’est justement ce qui m’amène à m’intéresser au personnage : sa volonté d’inclure les marques dans chacune de ses prises de paroles.

Un engagement renforcé grâce à TikTok

La force de FN Meka est effectivement centrée sur sa présence sur les réseaux sociaux et l’engagement qu’il réussi à créer autour de son personnage.

Sur Instagram, 206k suivent le compte d’un “Robot Rappeur qui n’est pas accepté par le monde”. Personne ne peut voir ses publications à moins de lui demander d’accepter l’invitation et ainsi faire partie de sa communauté. Un choix malin et en ligne avec les valeurs qu’il présentait ci dessus dans l’acceptation de la condition Robot par l’Humain. Le storytelling est bien ficelé.

Mais le véritable succès de FN Meka se trouve sur TikTok et ses 9,3 millions d’abonnés. En étudiant sa stratégie de contenu, j’y vois deux éléments majeurs qui selon moi explique son succès :

  • Un univers mi réalité – mi digital.
    L’apparition du personnage s’exprime dans une logique de réalité augmentée où le personnage est traité virtuellement par une équipe concentrée sur le rendu graphique et l’animation, et intégré dans le monde réel. Cela lui permet d’intervenir dans un environnement physique tout en donnant une opportunité à des créateurs / artistes réputés de s’exprimer dans le monde de FN Meka. 

L’artiste a ainsi sorti son premier NFT avec le studio RTFKT, vendant un “Super WC” pour 6500 dollars. Une communication soutenue par un TikTok qui enregistrent presque 900k de vues.

 

@fnmekaReleased my first NFT Lambo Porta Potty. 🚽 Link in Bio ##nft ##lamborghini ##ps5♬ miss the rage – Playboy

  •   Un storytelling centré sur une communication maîtrisée par les marques.
    Chaque prise de parole sur TikTok est un rendez vous entre l’artiste et une marque. L’artiste intègre une marque de manière assez brutale, sans toujours y apporter une réelle justification mais démontrant souvent une légitimité grâce à un axe fun et décalé, boosté par une équipe créative douée.

 

@fnmekaPs5 SuperCar 🐸 Guess How Much it Cost ##ps5 ##supercar ##speeddemon♬ Speed Demon – FN Meka

@fnmekaWho here likes Coffee and Videogames? Starbucks x PS5 1 of 1 🤫 ☕️ ##ps5 ##starbucks ##gamer♬ original sound – FNMeka

https://www.tiktok.com/@fnmeka/video/6896519779499134214?is_copy_url=0&is_from_webapp=v3&sender_device=pc&sender_web_id=6947582807401383429

Je ne sais pas vous, mais créer un fusil à pompe Apple qui se recharge avec des airpods, je trouve que c’est une idée qui se situe entre l’absurde et le génie ! FN Meka a de gros atouts pour rendre mémorable ses interventions.

Est-ce que cette communication 100% brandée a un réel avenir et peut exister au détriment d’une réelle plus value musicale ? Est-ce que ce fort engagement sur les réseaux sociaux notamment TikTok aura un effet moyen terme bénéfique aux contenus musicaux passé et futur de l’artiste ?  Le monde est de plus en plus tourné vers la nécessité d’exister dans le monde numérique. Le cas FN Meka est extrémement intéressant à analyser et à suivre puisqu’il met le doigt sur plusieurs tendances qui se confirment : l’importance de l’univers gaming pour la réputation d’un artiste et les bénéfices de développer son identité et ses valeurs dans un environnement virtuel afin de maximiser sa réputation et l’engagement d’une communauté fidèle.

You May Also Like

L’expérience virtuelle d’Easy Life dans Fortnite

Mosaert habille la marque MINI

La marque Colgate retrouve le sourire avec une nouvelle identité sonore

Les meilleures Marques Sonores de 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *