Diptyque Paris met en chanson son dernier parfum

Diptyque Paris n’est pas qu’une simple marque de cosmétiques. L’histoire de Diptyque débute en 1961 au 34 boulevard Saint Germain à Paris, née de la rencontre de trois amis avec cette même passion créative. Christiane Gautrot la designer d’intérieur, Desmond Knox-Leet le peintre et Yves Coueslant le scénographe auront réussi à placer la créativité au centre de leur bazaar chic ou comme nous pourrions le dire aujourd’hui, de leur concept store.

Pour ses 60 ans d’existence, Diptyque Paris lance le parfum Orphéon en référence au bar qui se trouvait juste à côté du magasin Diptyque et qui, si mon oeil est correctement avisé, fait maintenant partie des murs de Diptyque. Cet ancien lieu de fête se définissait aussi comme un lieu de rendez vous, rassemblant les esprits créatifs du monde entier. Diptyque et l’agence Like Fire à la direction artistique ont ainsi souhaité faire renaître cette atmosphère dans l’élaboration de ce parfum Orphéon. Un parfum qui explique ainsi son origine par la Musique.

Orphéon, la senteur sonore.

Le maître parfumeur Olivier Pescheux et l’artiste Lewis Ofman ont ainsi défini l’identité olfactive et musicale de ce nouveau parfum signé Diptyque. Le fil conducteur de cette collaboration réside dans la volonté commune de se “rebaigner dans l’atmosphère de l’époque”, de faire revivre cette ambiance passée sans pour autant tomber dans le vintage. Un parfum qui évoque donc la “liberté retrouvée, l’exaltation, le plaisir” et qui doit sonner telle quelle.

L’artiste Lewis Ofman apporte ainsi une composition vibrante avec un rythme très jazzy et une contrebasse qui s’affole. Le côté cosmopolite s’exprime par une inspiration latino. L’esprit festif est parfaitement mis en avant par les chants en écho. L’artiste arrive également à se détacher du côté rétro avec des sonorités synthétiques.

Le domaine du luxe est passionnant puisqu’il se définit comme l’art de combiner les esprits les plus créatifs. C’est l’expertise de réussir à sensibiliser sa clientète à l’authentique, au beau. Le luxe aura à coeur de toujours rendre légitime ses produits grâce à l’histoire qu’elle est à même de pouvoir raconter, en direct lien avec sa propre histoire et les valeurs que Diptyque défend.

You May Also Like

Roc-A-Fella Records souhaite interdire un NFT du premier album de Jay Z

L’expérience virtuelle d’Easy Life dans Fortnite

Mosaert habille la marque MINI

La marque Colgate retrouve le sourire avec une nouvelle identité sonore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *