Moi Je - Profite - Le Son Dopamine

Moi Je – Profite

Moi j’adore la funk et pour une raison assez simple. C’est un peu comme un lieu de rencontre où chaque membre a un rôle fondamental et distinct à jouer. Le synthé plante le décor, le charleston, introverti, se ferme à chaque contretemps, le son de la Fender voyage en plusieurs aller-retours et la basse joue la frivole mais reste humble, en veillant à ne jamais concurrencer ses camarades. Le saxophone, lui par contre, joue les héros et intervient au moment le plus opportun.

Moi je pense que c’est le genre musical le plus intense et le plus communicatif qu’il soit. J’ai d’ailleurs acheté mon billet pour la venue de Griz en France, l’illustre héritier de Grizmatik et le dieu vivant de la Future Funk. Des sons tellement puissants et un as du saxophone !

On a toutefois envie de calme, d’un son funky bien executé qui chatouille nos oreilles. Et moi je pense avoir trouvé le son en question :

Alors les « moi je moi je » c’est bien beau mais tant qu’à parler de soi autant l’ouvrir pour les bonnes raisons. Loïc Lassablière qui est derrière le nom de scène Moi Je (je sais, vous ne l’aviez pas vu venir) ne sera pas celui qui dira le contraire puisqu’il vient de sortir son quatrième EP intitulé Profite. Après Ris en mai 2014; Fabrique en mars 2015 et le très bon Respire en avril, il semble que l’artiste soit passé dans tous ses états depuis l’année dernière. Il semble même que la paresse lui réussit plutôt bien puisque le titre Fais rien avait pu éveiller ma curiosité il y a dix mois sur Soundcloud avec notamment le remix très réussi de Shaparder & LRX.

Et pour ce quatrième essai, le décor Moi Je est bel et bien posé. Des beats recherchés (très recherchés sur Bouge) accompagnent parfaitement les sons chaleureux et très légers joués au synthé. Mais c’est sur le prologue Marche que l’artiste a pu réussir à me compter parmi ses nouveaux fidèles. Je trouve extrêmement pertinent de proposer deux titres qui s’entrecoupent.
Marche Partie 1 part sur la légèreté. On s’imagine se lever un samedi matin, le soleil a déjà pointé le bout de son nez et il ne manque plus que le chant des oiseaux pour annoncer une belle journée. D’ailleurs ce dernier point sonore aurait eu le mérite d’être entendu sur le titre. Mais peu importe, on s’attend à recevoir du monde …
La transition est parfaite sur Marche Partie 2. Le titre devient plus énergique avec le chant. Les différents instruments prennent plus de liberté. C’est l’heure de voir sa bande de potes et de profiter de son après midi. A savoir que comme tout roi de la funk, Moi Je a débuté la musique au saxophone. C’est dommage, on se serait tout de même bien laissé emporter par un son saxo sur cette promenade. Peut-être dans une Marche Partie 3

Leave A Comment

Related Posts

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!