Tic Tac utilise la recherche vocale pour son quizz musical

Le 29 avril dernier, Tic Tac lançait une campagne de promotion en magasin. Pour maximiser la visibilité de cette opération, la marque, accompagnée de l’agence ADN.Ai , a décidé de lancer un quizz musical disponible grâce à l’assistant vocal de Google.

Le principe était assez simple. Disponible via Google Assistant, le quizz musical était accessible aussi bien sur les enceintes connectées que sur smartphone Android. D’un « Ok Google, parler avec Tic-Toc Musique », vous accédiez directement à l’application quizz. S’en suivait une mécanique de jeu où l’utilisateur devait être en mesure de reconnaître les titres musicaux que l’enceinte / le smartphone diffusait. Le premier à scander le bon titre et le bon nom de l’artiste remportait le point.

En parallèle d’un jeu concours sur le site Tic Tac Musique, une autre mécanique permettait aux 100 meilleurs scores du quizz de remporter des récompenses. La fin du concours ayant été fixée au 31 août.

Le webzine e Marketing rapporte les bons résultats d’engagement de cette application. Depuis le lancement, plus de 230 000 utilisateurs uniques ont utilisé l’application. Analyse encore plus intéressante, les participants ont en moyenne passé 5 minutes à utiliser l’application vocale. Début septembre, 30% du total des participants avaient réalisé plusieurs sessions via Google Assistant. Tous ces bons résultats sont synonyme d’un réel attachement des utilisateurs au quizz musical imaginé par la marque.

Lors d’un podcast enregistré l’année dernière, Quentin Delaoutre, développeur freelance d’applications vocales, soutenait l’importance de bien comprendre les contraintes posées par les enceintes vocales et d’assurer une certaine fluidité et rapidité dans les interactions entre l’utilisateur et l’application vocale. Au vu des bons résultats en matière de rétention, il semble que ADN.Ai ait parfaitement réussi à saisir ces enjeux et ainsi assurer une belle expérience utilisateur. Le simple fait de ne pas avoir à dire « Ok Google » à chaque prise de parole et à chaque réponse du joueur est un élément simple et pourtant nécessaire pour éviter d’alourdir l’échange.

Je retiendrais cependant la nécessité de bien communiquer les conditions de lancement de l’application. Quand « Ok Google, parler à Tic Tac Musique » lançait l’application, « Ok Google, jouer à Tic Tac Musique » vous connectait à votre plateforme de streaming en jouant le titre « Tic Tac » de Black M. Un inconvénient qui aurait potentiellement pu créer une certaine friction.

 

Autre point, si la mécanique du quizz musical est très bien exécutée, la présence de la marque reste minime. En plus du nom de l’application, il aurait été intéressant de pouvoir travailler sur des éléments sonores qui rappelle l’univers de la marque Tic Tac. Comme le bruit des pastilles par exemple…

Quelle est la légitimité de Tic Tac à créer une application musicale ?

C’est également une question que j’ai pu me poser. J’ai eu la chance et l’opportunité de pouvoir recevoir une réponse d’Antony Foulet, Senior brand manager de Tic Tac.

« La musique fait partie intégrante de l’ADN de la marque. Tic Tac est une marque légère, fun, dynamique et playful. La musique est donc un territoire d’expression naturellement légitime pour la marque. Et puis, Tic Tac, c’est aussi le bruit des pastilles dans la boîte qui résonne comme une signature sonore historique et tellement iconique, invitant à la créativité, au fun et au partage. »

A savoir également que la marque a passé un accord avec Universal Music afin d’obtenir les droits de diffusion de ses artistes via les assistants vocaux.

Le blind test a ainsi permis de créer un véritable momentum autour de la campagne de promotion orchestrée par la marque du groupe Ferrero. Les premiers bons résultats du jeu concours en termes de nombre de participations ont même incité Tic Tac à intégrer le jeu concours dans la communication faite en publicité TV.

You May Also Like

Spotify fait un grand pas vers la réalité augmentée avec Magic Leap

Land Rover lance son propre festival de musique

La marque Lincoln endort New York

Hyundai améliore l’expérience des festivaliers grâce à l’AR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *