Comment Rolls-Royce affirme son identité grâce à l’artiste Jammer

Au Royaume Uni, la marque automobile Rolls Royce s’appuie sur l’influence du magazine anglais Clash pour créer un contenu engageant avec le rappeur londonien Jammer.

Peu saurait remettre en cause l’influence de la marque Rolls Royce dans l’industrie automobile. Une écurie qui, à travers les âges, a toujours su appartenir à l’univers du luxe et au prestige. Sa série Phantom inspire à elle seule la réussite et l’ascension sociale.

Pour renforcer son image, la marque de luxe a ainsi choisi la musique. Celle ci choisit donc de s’intégrer dans l’histoire d’un artiste, l’aidant à créer un contenu authentique. La notoriété du rappeur lui permet également de promouvoir son image à destination d’une multitude de fans, touchés par l’histoire de leur artiste préféré.

Musicbranding : Retour aux racines de l’artiste.

En compagnie de son père, Jahmek Power (aka Jammer) retourne dans son ancien quartier East End à Londres. L’artiste reparle de sa jeunesse, de sa soif de réussite, motivée par le prestige et une vie de luxe à laquelle il aspire. Son père fait également partie de l’histoire que Rolls Royce a voulu supporter, en insistant sur la situation précaire de sa propre jeunesse.

La deuxième partie de la vidéo se veut plus inspirationnelle et insiste plus sur la visibilité du véhicule. L’artiste parle de sa vision de la réussite, du rapport au travail et l’importance de transmettre ses valeurs à son fils. Je pense que beaucoup de fans sauront se pencher sur une phrase magnifique prononcée par l’artiste :

« When you see people with things, you should know that they worked for it » 

Quelles retombées pour la marque ?

« La marque symbolise le succès dans toutes ses facettes […] il s’agit de l’une des plus grandes histoires à succès du Royaume Uni » déclare Matthew Jones, communication manager UK & Europe de l’Ouest de Rolls Royce.

Mais outre une belle histoire et la confiance qu’accorde la marque à cette création de contenu initiée par le magazine Clash, la portée et l’engagement semblent limités. Sur les réseaux sociaux, la vidéo postée sur la chaîne Youtube du magazine ne rassemble qu’une petite centaine de vues (ce n’est pas mieux sur leur page Facebook). Au final, ce n’est pas le média qui a permis de maximiser la portée. La marque de luxe, via sa page Instagram, a enregistré des milliers de vues, soutenus par une correcte fan base de l’artiste.

En conclusion, si le magazine Clash a permis à Rolls Royce de créer un contenu créatif, authentique et capable de promouvoir son identité, c’est le rappeur Jammer qui doit se féliciter d’avoir trouvé un partenaire capable de maximiser sa visibilité.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Landed #CurtainHotel 🚀 #LOTM8 Mid Night 🔋

Une publication partagée par LORD OF THE MICS 8 👑 (@jammerbbk) le

You May Also Like

Lil Nas X rebooste les ventes de Wrangler

Quand les groupes mythiques de rock utilisent les filtres

Jay-Z & Roc Nation signe un contrat avec la NFL

Bacardi transforme Youtube en plateforme DJ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *