Quels sons pour nos voitures électriques ?

Vous n’êtes pas sans savoir que plusieurs éléments permettent de justifier le gain d’intérêt des Français pour les véhicules électriques. La lutte contre le changement climatique en est un exemple, amenant la France a dépassé le seuil des 100 000 véhicules 100 % électriques en mars 2017. Un sujet qui intéresse de plus en plus les consommateurs venant de l’hexagone, au regard des recherches « voiture électrique » effectuées sur Google en France.

Et alors que celles ci commencent à faire grand bruit dans l’industrie automobile, l’autre enjeu de ce nouveau secteur concerne également le son que les véhicules vont produire. 

En effet l’argument « moins polluant » des voitures électriques désigne une diminution des bruits sonores émises en comparaison des moteurs diesel et essence. Une problématique à laquelle la Commission européenne avait souhaité s’attaquer dès 2011 avec son projet eVADER (Electric Vehicle Alert for Detection and Emergency Response). L’objectif étant de définir un signal sonore identifiable par tous. Car qui dit moins bruyant, dit plus difficile à percevoir, à identifier, à éviter, devenant ainsi un danger sur la route.

Personnaliser le son du moteur : Un nouvel enjeu pour les constructeurs.

Face à cette régulation, les constructeurs automobiles restent cependant libres des caractéristiques sonores de leurs véhicules. Cela représente une véritable opportunité pour eux dans la personnalisation de leurs bolides à recharge. Si la voiture Zoé fait partie des premières voitures électriques à faire entendre sa propre voix, plusieurs autres entreprises de l’industrie ont, en cette année 2018 (année du salon de l’automobile « Paris Motor Show »), tenter d’approfondir la stratégie sonore de leur véhicule électrique à travers l’identité de la marque.

1) Renault Zoé

Mais commençons avant tout par la première voiture électrique à s’intéresser au son qu’elle pourrait produire. Le constructeur Renault a implanté son système « Z.E. Voice » dans toutes ses Zoé grâce à un haut-parleur placé dans le moteur. S’agissant de la définition du son, Renault s’était entouré des spécialistes de l’Ircam (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/musique). Le résultat : Trois sons (« clinquant« , « sportif« , « neutre« ) disponibles et pouvant être sélectionnés par le conducteur directement depuis le tableau de bord.

A noter les inspirations de l’équipe aux manettes du projet vers des films tels que « Bienvenue à Gattaca » ou encore « Le Cinquième Elément« .

2) Jaguar I-Pace

En milieu d’année 2018, la marque Jaguar annonce l’arrivée de sa première voiture 100% électrique. La presse a notamment pu prendre plaisir à découvrir non seulement la beauté de son identité visuelle mais également sonore. Un son qui semble venir tout droit de Tatooine…

3) Nissan

La stratégie sonore de la marque Nissan prend une direction tout autre puisque celle ci ne travaille pas uniquement sur l’identité sonore d’un modèle électrique mais de l’ensemble de ses modèles du genre. Une stratégie présentée comme étant plus long terme avec pour ambition d’uniformiser le paysage sonore de tous ses véhicules EV. Cette identité a été définie par la marque en collaboration avec l’un des compositeurs de design sonore les plus importants du marché soit Joel Beckerman, fondateur de l’agence Man Made Music.

// Lire aussi : [Bip Bip] Changeons l’environnement sonore des hopitaux //

Le résultat : « Canto » (ou « Je chante » en latin) fut présenté l’année dernière lors du Tokyo Motor Show.

Pour conclure, l’arrivée des voitures électriques sur nos routes amène les constructeurs automobiles à s’intéresser autant à la signature visuelle qu’à la signature sonore de leur produit. Et si ce changement apparaît en premier lieu comme une obligation afin de répondre aux exigences de la loi européenne, il doit surtout être considéré comme une opportunité pour initier une création d’identité sonore propre à la marque. Et si le critère de différenciation d’une voiture se faisait aussi par le son ?

4) Citroën AMI ONE Concept Car

S’il s’agit d’un simple concept car présenté lors du Geneva Motor Show de 2019, toujours est-il que cette vision de la marque Citroën démontre l’importance qu’elle souhaite donner au son dans la création de ses modèles du futur. 100 ans après sa création, la marque automobile présente sa perception de l’avenir de la mobilité urbaine à travers un véhicule qui présente sa propre identité sonore.

Imaginé par l’agence Start Rec, l’identité sonore se veut rassurante et sécurisante. Le son se mêle à des voix de femmes et d’hommes, évitant tout rapprochement avec le caractère mécanique de la voiture et adoptant une approche très humaine puisque organique.

5) BMW M.Next par Hans Zimmer

Dans la course aux voitures électriques, on y trouve également la marque BMW qui présente déjà plusieurs modèles électriques comme sa BMW i3 et BMW i8. Préparant l’avenir de ses nouvelles gammes 100% électrique avec sa Vision M Next, la marque voit grand, très grand, en confiant son design sonore à l’une, si ce n’est la plus grande figure en termes de composition musicale  : Hans Zimmer. A l’initiative de compositions de films comme Gladiator, Pirates des Caraibes, Inception et tellement d’autres, le maître du son se voit en charge d’une composition d’un autre genre. S’il est pour le moment difficile à analyser et saisir l’intervention réelle du compositeur dans le son du véhicule par le biais du premier film sorti par la marque, on ne peut que prendre plaisir à écouter cette composition. Cette dernière se veut énigmatique donc grave, rythmée par une première ligne de basse qui marque un mouvement perpétuel, une autre qui insiste sur le premier et troisième temps. C’est elle qui définit le caractère mystérieux, presque sombre car inconnue de la vidéo.  La probable identité sonore du modèle intervient par palier. C’est intéressant de remarquer qu’à chaque fois que le compositeur l’intègre dans la musique, celle ci prend de plus en plus d’importance au fur et à mesure. Une notion d’intensité et de vitesse qui fait monter le rythme cardiaque. On espère maintenant que le compositeur sera capable d’apporter une réelle identité au son de cette Vision M Next.

 

You May Also Like

La plateforme de streaming Pandora dévoile son identité musicale

Mastercard dévoile sa nouvelle identité sonore

Comment financer mes projets Musique ?

Jean Michel Jarre définit le nouveau territoire musical de HSBC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *