La mini web série DIG IT! ou comment la musique nous fait découvrir le monde. - Le Son Dopamine

La mini web série DIG IT! ou comment la musique nous fait découvrir le monde.

 

Arté remplit encore une fois son rôle de « prestataire de culture » en nourrissant cette fois la curiosité de tout passionné de musique souhaitant voyager aux rythmes des inspirations du monde. De Bangkok à Beyrouth, de l’Acid Arabe à la techno Kuduro, la chaîne parle de métissage musical en plaçant les Diggers, ces chercheurs de trésors, au centre de la découverte.

Après avoir visionné l’ensemble des vidéos, je pense que le projet part d’un constat : le monde occidental a tendance à s’approprier un peu trop le mot « musique ». Cette mini web série nous rappelle au contraire que cette belle discipline est en constante évolution, influencée notamment par ces diggers qui s’inspirent du passé pour prévoir le futur de la musique. Leur crédo : Creuser, Ecouter, Conseiller, Influencer. En ligne depuis le 15 mars, l’intégralité des 16 épisodes nous emporte dans différents endroits du monde aux côtés de ces explorateurs. A votre tour de partir en voyage en cliquant sur ce lien.

dig_it_arte_interactive

Pour pousser au maximum le côté « éducatif » des vidéos, la web série propose aux internautes d’interagir avec chacune d’entre elles. Libre à vous de cliquer sur l’icône Youtube (comme sur l’image ci-dessus) qui apparaît à un moment précis au cours de la vidéo. L’intérêt est assez simple : Proposer du contenu additionnel en lien avec le sujet narré dans l’épisode.

Un projet culturel qui prouve que la véritable valeur du voyage n’est pas tant de changer de lieu, mais plutôt de brasser de nouvelles idées

Une chose est sûre, j’ai appris une quantité incroyable d’informations sur ce phénomène du digging. C’est d’une part fantastique de pouvoir comprendre ce qui motive ces chercheurs-artistes à partir au bout du monde pour dénicher les sons métisses de demain. L’épisode sur les « Edits » (titre de musique qui consiste à redécouper un morceau en y ajoutant des sons supplémentaires sans altérer sa nature) est l’un de mes préférés. Dans la vidéo est présenté le duo français Get A Room que j’ai pu découvrir l’année dernière lors d’une soirée Ma Terrazza. Les deux compères sont des purs pratiquants de l’edit avec des titres phares comme le très bon « It takes a Muscle to Fall in Love » (le nom est génial, avouez le !) de Spectral Display. Enfin, la playlist de chaque épisode rendue disponible en dessous apporte la note finale de 20/20 à ce magnifique projet culturel qui, je l’espère, se renouvellera très vite avec pleins des nouveautés !

 

 

Leave A Comment

Related Posts

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!