[Podcast #5] – Le futur à portée de voix / Enceinte vocale

Le Son Dopamine c’est le podcast qui lie la Musique au Marketing grâce à des interviews de professionnels qui témoignent de l’importance de la musique au sein de leur activité.

Pour ce premier podcast de l’année 2018, j’ai eu la chance de pouvoir parler d’un objet que le monde de la Tech idolâtre et considère comme la plus grosse opportunité business depuis le lancement de l’iPhone. Il s’agit de l’enceinte vocale. Et pour tenter d’identifier l’intérêt d’une telle technologie pour l’industrie de la musique, j’ai pu être épaulé de Quentin Delaoutre, développeur freelance d’applications vocales.

Et cela fait deux ans qu’il gravite autour du sujet avec comme première expérience la création d’une app permettant d’envoyer des messages directement via l’objet, sans accéder à son mobile. Quentin a pu également écrire quelques guides en anglais et en français pour accompagner les utilisateurs de ces objets (en l’occurrence de l’Amazon Echo et du Google Home) dans leur apprentissage.

Les enceintes à commande vocale permettent à leurs utilisateurs de se prémunir d’un véritable assistant personnel. En matière de musique et plus précisément de streaming, l’objet apporte une expérience très agréable :

– « Ok Google, lance Hello de Adèle »

Une étude américaine a récemment prouvé la dépendance de la commande vocale. 1 américain sur 6 (soit 39 millions de personnes) possède une enceinte intelligente à commande vocale. Sur les 2000 personnes interrogées, 65% affirment d’ailleurs qu’ils ne souhaitent absolument pas revenir à la période où ces appareils n’existaient pas. Une manière assez forte de montrer le dégrée d’adoption du produit, seulement trois ans après son lancement américain.

Et même si Google est pour l’instant le seul à s’être installé en France (le lancement de l’Amazon Echo en France est fixé pour le 14 avril 2018), Quentin nous explique que le phénomène s’opère également dans notre pays.

Car quels sont les avantages du device ? En une simple commande vocale, il est simple d’accéder directement à une information donnée. Même si l’information peut également être donnée via son mobile, le temps d’exécution est plus long.

Par le biais de ces deux sites dédiés à l’Amazon Echo et au Google Home, Quentin souhaite capitaliser sur sa bonne vision du marché américain en termes d’applications pour tenter de les reproduire en France. Et il faut souligner la présence de la musique dans le top 10 des applications vocales où les plus utilisées concernent des ambiances sonores, des blind tests et des jeux télévisés en format quizz.

Ainsi notre invité explique l’importance de l’audio, plus précisément du design sonore dans ce genre d’expérience. Il a un rôle fondamental et toute application qui saura sublimer leur travail au niveau sonore, réussira à produire une expérience réussie pour l’utilisateur.

Amazon et Google recommandent voire contraignent à utiliser des interactions les plus courtes possibles pour ne pas ralentir l’expérience et faire attendre l’utilisateur. Le design sonore peut remplacer des interactions longues par des effets sonores censés rendre plus fluide l’expérience de l’utilisateur. Au moment de lancer une application par exemple, pourquoi le message de bienvenue de l’application en question (souvent développée par une marque) ne pourrait pas être remplacé par son identité sonore ?

Enfin, l’intérêt pour moi était également de savoir si la commande vocale pouvait intéresser l’industrie de la musique. Sur ce point, Quentin met en évidence le rôle du streaming avec des acteurs comme Spotify et Deezer, déjà présent sur l’enceinte. Il insiste également sur un type de format qui risque de prendre encore plus d’importance grâce à ce type d’objets connectés : le contenu sonore soit une hausse dans la consommation de podcasts, de web radio ou encore de livres audio. Ce n’est pas par hasard qu’Amazon possède Audible (une des plus grosses bibliothèques de livres audio).

 

Leave A Comment

Related Posts